• Stéphane Turgeon

Dans mon lecteur… GRAVE de Julia Ducournau



Grave - Réal.: Julia Ducournau (France, 2016)

Question/réponse avec mon ami imaginaire.


C’est bon ou pas?

Quoi? T’as pas vu ça? Vois-ça tout de suite, c’est un ordre!


Ça parle de quoi?

D’une jeune femme végétarienne entrant à la faculté de médecine vétérinaire -où sa grande soeur étudie aussi- qui découvre sa vraie nature en subissant d’étranges initiations.


Encore un film bizarre pour faire bizarre?

Tellement pas! C’est totalement original et «organique», ce film. Le moins je t’en dis et le mieux c’est! Au mieux, tu seras ébloui et intrigué de scène en scène. Au pire, tu arrêteras le film pour aller restituer, viscéralement bouleversé.

Ça s’inscrit dans quel genre?

C’est définitivement de l’horreur. Mais un film d’horreur cent fois plus original que la moyenne des films de ce genre. C’est un film où il faut abandonner la notion de réalisme pour embrasser un imaginaire délirant et fascinant.

C’est quoi les thèmes?

Ouf! C’est touffu! L’identité, la féminité, la sexualité, les codes tribaux, la filiation, la nourriture carnivore,…

Une note d’appréciation?

9 sur 10. Grave, c’est du grand cinéma de genre!

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout